Être une grande soeur


Lifestyle / dimanche, décembre 8th, 2019

Jusqu’à l’âge de 4 ans, j’étais un enfant unique. Une petite fille beaucoup trop gâtée qui avait ses 2 parents à ses pieds. Tout d’un coup, mon petit monde a changé et une autre petite fille s’est montré le bout du nez. Un soir, juste après son arrivée, j’étais assise sur ma mère et je lui ai demandé: Est-ce que tu vas m’aimer encore? Malgré mon âge, je savais que quelque chose était sur le point de changer. Ce ne fut évidemment pas l’amour que ma mère me portait, mais plutôt que j’étais devenu une grande soeur. Sans le réaliser, j’avais maintenant un rôle à jouer.

Qu’est-ce que ça signifie réellement être une grande soeur? À l’âge de 10 ans, j’avais l’impression que ça signifiait partager ses amis, ses barbies et même son bain. Throwback au petit caca que tu as fait dans mon bain. Je l’ai pas oublié celui-là. En vieillissant, j’ai réalisé que ça signifiait beaucoup plus. J’ai réalisé que ce que je partageais avec ma soeur était tout sauf matériel. Je partageais mon sang. J’ai aujourd’hui la meilleure amie que j’ai toujours rêvé d’avoir, celle qui me soutient, peu importe les erreurs de parcours ou les choix douteux que je fais. Celle qui est toujours partante pour une virée shopping en friperie ou un road trip dans notre magnifique région.

Ma soeur et moi avons toujours été l’inverse l’une de l’autre et ça va beaucoup plus loin que la brune et la blonde. On a d’ailleurs récemment concrétisé cette idée avec de petits tatouages. Un soleil pour ma soeur et son énergie contagieuse. Pour la sportive qu’elle est et l’aventurière que je ne serais jamais. Et un croissant de lune pour moi, la lunatique. La grande soeur calme et posée qui est un peu trop slow à prendre une décision. Heureusement, nos différences ne sont pas trop des sources de conflit, en tout cas, plus maintenant! Elles nous permettent plutôt de nous compléter à merveille selon moi!

J’ai l’air de la grande sentimentale aujourd’hui, mais j’écris cet article parce que ma petite soeur quitte bientôt pour 3 mois en Asie avec son amoureux et du haut de ses 23 ans, elle m’impressionne. Ça prend beaucoup de courage pour quitter son confort et partir à la découverte du monde et je l’admire d’avoir le guts de le faire parce qu’elle ne le regrettera pas. J’ai longtemps été celle qui vivait les choses avant elle et aujourd’hui c’est à mon tour d’être la petite soeur, celle qui s’émerveille devant les accomplissements de sa grande soeur. Bon voyage ma moitié. Je t’aime.

photos : lacardinalphotographe.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *