Shopping addict


Mode / dimanche, novembre 17th, 2019

J’ai toujours eu un faible pour le magasinage. Ah oui, je sais que tu es bien surpris par cette affirmation. Tout ça remonte à mon plus jeune âge, je me souviens que ma mère m’amenait souvent dans les magasins avec ma soeur. On s’entend, quand tu habites à Charlevoix, aller magasiner à Québec, c’est une activité de grande envergure qui dure une journée complète. Je répétais constamment à ma mère à quel point ça sentait tellement bon dans les centres commerciaux. Une vraie psychopathe. Vous comprendrez qu’en commençant à magasiner avant de marcher, ok j’exagère on développe rapidement des mauvais plis. J’ai donc longtemps eu de la difficulté à maximiser ma garde-robe. Mes achats impulsifs parce qu’il y en a eu plusieurs n’étaient pas toujours utiles et s’empilait l’un sur l’autre sans nécessairement que je les porte.

Je crois avoir appris quelques trucs avec le temps qui me permettent d’être une consommatrice un peu plus réfléchie aujourd’hui. Je parle comme si j’avais un bac. en comment ne pas gaspiller tout son argent en passant ses journées chez Winners, mais c’est presque ça. J’avais envie de vous partager mes petits conseils de magasineuse compulsive.

Premièrement, j’essaie maintenant de dépenser plus d’argent pour des classiques. Je m’explique; je préfère mettre 150$ pour une veste de jeans Levi’s que 50$ pour une blouse qui 1. n’est pas de très bonne qualité et 2. dont je vais me tanner du motif l’année prochaine. Je me permets donc de payer plus cher pour des items qui ne démoderont pas. J’en profite durant les périodes de soldes pour me procurer des items à petits prix qui auront peut-être une moins longue durée de vie dans ma garde-robe. Je dis ça, mais je ne dis rien. Les pièces que je porte le plus sont souvent celles qui m’ont coûté 5$ dans des friperies!

J’essaie également de donner différentes utilités à un morceau de vêtement. J’ai récemment pris l’habitude de transformer mes robes en jupes ou même mes combinaisons en pantalon. C’est ce que j’aime avec l’automne, la superposition est permise, et ce, sans aucun lendemain. Ça me permet donc de créer plusieurs outfit différents avec peu de morceaux. Sur la photo, je porte une robe Zara de l’année dernière avec un sweat superposé. J’adore le look de la fausse jupe! Petit conseil; c’est plus facile de faire ce genre de mix avec des hauts plus courts ou serrés au bas.

Aussi, j’essaie de diversifier ce que j’achète pour ne pas me retrouver avec 5 pulls de la même couleur. Je vous ai déjà parlé de mon amour pour les jeans, j’essaie actuellement d’axer mon attention sur les pantalons et jusqu’à maintenant ça fonctionne. Ça ne m’empêche pas d’essayer quelques jeans durant mes séances de magasinage, mais avant de prendre une décision, je me demande toujours si j’en ai vraiment besoin et s’ils sont assez différents de ceux que j’ai déjà. La réponse est souvent non, je ne te le cacherai pas.

Finalement, j’essaie aussi de me créer une garde-robe avec des teintes qui se marient bien ensemble. De cette façon, je peux facilement créer plusieurs outfit avec mes morceaux. Ça donne une garde-robe assez #beigelife actuellement, mais je l’assume amplement. Je te dirai que cet automne, j’ai développé une histoire d’amour avec les beiges, les bruns et les tons chauds. Ça transparait un peu sur mon feed Instagram d’ailleurs.

Donc voilà. il n’y a pas de recette miracle et je ne suis pas parfaite c’est certain. J’ai déjà fait 2 ventes de vêtements et je vais peut-être en faire encore. Si je ne porte pas des items de ma garde-robe, je ne veux surtout pas les laisser dormir. J’ai envie qu’ils fassent sourire d’autres personnes. N’hésite donc pas à vendre ou donner les vêtements que tu ne portes pas. Ça fait des heureux, je te promets!

Le robe et le sweat : zara.com
Le foulard : simons.ca
photos : daphneepageau.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *